Le Moniteur des pharmacies n° 3150 du 10/11/2016
 

DISTRIBUTION SÉLECTIVE

Temps Forts

Enjeux

MAGALI CLAUSENER 

Plusieurs pharmaciens ont vu leur contrat dénoncé par la marque Caudalie. La société semble aussi avoir engagé un bras de fer avec des sites internet de pharmacies. Une stratégie commerciale qui vise une reprise en main de la distribution de la marque.

En octobre   2015, j’ai reçu une lettre recommandée de Caudalie m’annonçant que le laboratoire dénonçait le contrat et que je ne pourrai plus vendre les produits à partir du 31   décembre date de la fin du contrat. Aucun motif n’était donné. Je ne vends donc plus la marque depuis un an   », relate Florence Couasnon, pharmacienne à Saint-Orens-de-Gameville (Haute-Garonne). Depuis deux ans, certains pharmaciens reçoivent deux mois avant la fin de l’année cette fameuse lettre recommandée qui dénonce leur contrat avec Caudalie. La procédure est légale. Seul problème : les motifs ne sont pas transparents. Du moins ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK