Le Moniteur des pharmacies n° 3150 du 10/11/2016
 

Expertise

Formation

STÉPHANIE SATGER 

Pratique utilisée en soins palliatifs depuis de nombreuses années, la sédation ne représente pas un abandon de soin. Au contraire, elle constitue un accompagnement de la fin de vie.

De quoi s’agit-il ? La sédation est la recherche par des moyens médicamenteux d’une diminution de la vigilance pouvant aller jusqu’à la perte de conscience dans le but de limiter ou de faire disparaître la perception d’une situation vécue comme insupportable par le patient. Elle peut être légère ou profonde, continue ou discontinue. Elle se distingue de l’antalgie et de l’anxiolyse prises en charge par des traitements spécifiques, ainsi que de l’euthanasie, pratique provoquant intentionnellement la mort d’un malade incurable pour abréger ses souffrances. Quelles sont ses indications ? On distingue deux indications : – les situations à risque vital immédiat : hémorragies cataclysmiques ORL, pulmonaire ou digestive, détresse ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK