Le Moniteur des pharmacies n° 3150 du 10/11/2016
 

Stratégies

Comparatif

CHLOÉ DEVIS 

Vous manipulez chaque jour des espèces. Les billets contrefaits peuvent représenter un trou non négligeable dans la trésorerie quand on ne sait pas les détecter à temps. Investir dans un détecteur automatique permet de rapidement savoir si l’on a affaire à de la fausse monnaie. Lequel choisir ? Voici quatre appareils passés au crible.

Selon la Banque centrale européenne (BCE), 899 000 faux billets ont été retirés de la circulation en 2015, soit une hausse de 34 % par rapport à 2013. Si les avancées de la technologie permettent de mettre au point des coupures toujours plus difficiles à contrefaire, elles n’empêchent pas les faussaires de produire des imitations toujours plus réalistes. Il existe heureusement un panel de solutions permettant aux commerçants de les débusquer. Le simple contrôle visuel et tactile en est une, mais la manipulation est délicate à effectuer instantanément sous le regard du client. Les détecteurs automatiques présentent une fiabilité de 100 %, garantie par la BCE sur certains modèles – dont ceux présentés ici –, et reconnaissent les nouveaux billets via une simple mise à jour. Ils sont aussi avantageux en termes ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK