Le Moniteur des pharmacies n° 3149 du 03/11/2016
 

Temps Forts

Reportage

TEXTE ET PHOTOS MYRIEM LAHIDELY  

Dans le Tarn, les cinq pharmacies du cœur de ville de Mazamet ne font plus qu’une. L’effort de solidarité a primé dans un regroupement qui a permis aux trois nouveaux associés de pérenniser leur outil de travail. Et d’envisager l’avenir – et deux proches départs à la retraite – avec plus de sérénité.

Lorsqu’ils ont ouvert le 1er avril dernier la grande pharmacie du Centre, Brigitte Gombert, Didier Rouanet (61 ans) et Stéphane Leriche (45 ans) quittaient du jour au lendemain leur petite officine – 30 m2 à 70 m2 de surface de vente - pour un outil flambant neuf offrant 230 m2 d’espace aux clients (sur les 300 m2 du rez-de-chaussée et 300 m2 au 1er). Ils venaient surtout de passer trois ans dans le montage complexe de leur regroupement. La « révolution culturelle » qu’ils opéraient était devenue vitale, alors que Mazamet comptait neuf officines pour 10 000 âmes, dont cinq dans le seul cœur de ville, un gros concurrent en périphérie et trois petites dans des quartiers. «   Nous avons dû revoir absolument toutes nos habitudes de travail ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK