Le Moniteur des pharmacies n° 3149 du 03/11/2016
 

Expertise

Dialogue

NATHALIE BELIN 

Les substituts nicotiniques ne font pas tout mais ils augmentent les chances de succès du sevrage… surtout s’ils s’accompagnent de conseils de prise et d’un suivi rapproché. A vous d’orienter le dialogue.

1 Pour qui est-ce ? Un homme d’une trentaine d’années : Je voudrais des patchs pour arrêter de fumer. Le pharmacien : Oui… c’est pour vous ? - Non, c’est pour mon amie qui est enceinte… Chez la femme enceinte, les formes orales sont privilégiées car elles présentent une durée d’action plus courte que les patchs. Si un patch est nécessaire (en cas de nausées ou vomissements), il est recommandé de l’enlever la nuit. Au cours de l’allaitement, les formes orales sont indiquées et à utiliser juste après une tétée ou au moins 2 heures avant. 2 Quel est le contexte ? Un homme de 60 ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK