Le Moniteur des pharmacies n° 3149 du 03/11/2016
 

Temps Forts

Ouverture


La ministre des Affaires sociales et de la Santé a écarté un amendement lors du vote du PLFSS visant à étendre le droit d’opposition majoritaire à un accord conventionnel aux pharmaciens. Ce droit permet à une ou plusieurs organisations syndicales représentatives réunissant la majorité des suffrages exprimés lors des élections aux URPS de s’opposer à la mise en œuvre d’un accord conventionnel conclu avec l’Assurance maladie. Invoquant le paysage syndical particulier de la profession, où seuls deux syndicats sont représentatifs, Marisol Touraine a estimé qu’une telle mesure reviendrait à octroyer «   un droit de veto à une organisation syndicale, de manière systématique   » et qu’il n’était « ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK