Le Moniteur des pharmacies n° 3148 du 27/10/2016
 

TRIBUNE

Vous avez la parole

Vous avez la parole

CLAUDE LE PEN, PROFESSEUR DE SCIENCES ÉCONOMIQUES À L’UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE ET CONSULTANT POUR IMS HEALTH


La ministre de la Santé triomphait en présentant le PLFSS* 2017 en Conseil des ministres le 5 octobre dernier : le déficit de la Sécurité sociale sera pratiquement nul en 2017, une première depuis plus de 17 ans ! Cela a surpris tout le monde y compris les spécialistes qui, ayant lu le rapport de la commission des comptes de septembre 2016, s’attendaient à un déficit tendanciel de 10,3 milliards d’euros. Comment, en l’espace d’un mois, le « trou » a-t-il été comblé ? Premièrement, en « oubliant » le déficit du Fonds solidarité vieillesse (FSV) prévu à 3,6 milliards d’euros, soit à peu près le même montant que cette année. Ce fonds, chargé de payer les cotisations retraite des chômeurs, fait intégralement partie de la Sécurité sociale. Deuxièmement, en étant légèrement optimiste côté recettes. Le gouvernement ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK