Le Moniteur des pharmacies n° 3148 du 27/10/2016
 

Vous avez la parole

Vous avez la parole

PROPOS RECUEILLIS PAR FRANÇOIS POUZAUD 

Allez-vous relayer la campagne nationale de promotion des génériques lancée par le ministère de la Santé ?

NON Je ne vois pas l’intérêt de relayer cette campagne. Les patients réfractaires au générique et les médecins partisans du « NS » ont incrusté dans leur cerveau qu’il y a des différences entre princeps et génériques. C’est donc peine perdue et vaines explications. Si l’on veut sauver la Sécu, il ne faut plus donner le choix entre un princeps et son générique. Le taux d’acceptation du générique ne changera pas, tant que l’on laissera la possibilité au patient de demander du « NS » et au médecin d’en prescrire. La délivrance d’un princeps inscrit au Répertoire devrait s’accompagner d’un reste à charge pour le patient. C’est le même problème qu’avec les campagnes antitabac. Pour que les gens s’arrêtent de fumer, il faudrait mettre le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK