Le Moniteur des pharmacies n° 3146 du 08/10/2016
 

Temps Forts

Ouverture


Aux Pays-Bas, le dépistage du cancer du col se fait par recherche de l’ADN du papillomavirus dans les frottis, tous les 5 ans. Une étude publiée dans le British Medical Journal révèle que cet intervalle pourrait être étendu à 10 ans pour les femmes de plus de 40 ans dont le dernier test HPV était négatif. En effet, dans ce groupe, le risque de développer un cancer en 10 ans s'élève à environ 0,02 %. Actuellement, en France, le dépistage du cancer du col est basé sur l’analyse cytologique du frottis et recommandé tous les 3 ans.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...