Le Moniteur des pharmacies n° 3146 du 08/10/2016
 

Expertise

Questions de comptoir


Depuis la pandémie de grippe H1N1 de l’automne 2009, la couverture vaccinale contre la grippe décline très lentement. Les autorités sanitaires ont pris conscience de la gravité du phénomène et de la nécessité de mobiliser toutes les énergies, en s’appuyant notamment sur les pharmaciens et, dans les hôpitaux, sur les comités de lutte contre les infections nosocomiales. La campagne de communication antigrippe du gouvernement va durer jusqu’à fin octobre. Elle met l’accent sur le risque de complication grave aboutissant à des hospitalisations, en insistant sur la nécessité de vacciner les patients fragilisés par une maladie chronique et les femmes enceintes. Même si l’épidémie de la saison passée a été moins meurtrière que la précédente, elle a provoqué plus de 3 000 ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...