Le Moniteur des pharmacies n° 3146 du 08/10/2016
 

Expertise

Questions de comptoir

ANNE DROUADAINE 


réponse L’autophagie est un processus naturel indispensable au sein d’une cellule, intervenant dans l’équilibre cellulaire entre synthèse et dégradation. Elle correspond à la dégradation d’une partie du cytoplasme (fraction liquide, macromolécules et organites). De nombreux éléments tels que les mitochondries, les agrégats protéiques et des pathogènes sont dégradés en composants de base (acides aminés, sucres, lipides) utilisés ultérieurement dans de nouvelles synthèses. L’autophagie peut être augmentée en cas de stress, baisse du taux d’oxygène, infection, lésions cellulaires et permet la réparation des cellules. Dans certains cas, l’accroissement de l’autophagie est néfaste et induit la mort cellulaire. L’autophagie joue un rôle dans plusieurs maladies neurodégénératives (Alzheimer, Huntington…) en luttant contre les agrégats protéiques. Au début de la maladie, l’autophagie limite les agrégats, mais lorsque ceux-ci deviennent trop nombreux, elle peut alors ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...