Le Moniteur des pharmacies n° 3146 du 13/10/2016
 

Temps Forts

Autour du médicament

ANNE DROUADAINE 


D’après une étude danoise à paraître dans Jama Psychiatry, la contraception hormonale pourrait favoriser la survenue d’une dépression. L’analyse chez les adolescentes de 14 à 19 ans a montré des risques plus élevés avec, lors de la prescription d’une pilule contraceptive, un risque de première prescription d’antidépresseurs multiplié par 1,8 et de premier diagnostic de dépression par 1,7. Les risques avec une pilule progestative sont respectivement multipliés par 2,2 et 1,9 et avec un stérilet au lévonorgestrel par 3,1 et 3,2. Pour les auteurs, d’autres études sont cependant nécessaires pour confirmer ce risque dépressif.§

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...