Le Moniteur des pharmacies n° 3145 du 06/10/2016
 

NATHALIE BELIN 

Les rhumes sont fréquents et le plus souvent sans gravité, y compris chez les jeunes enfants. C’est à vous, toutefois, de détecter les situations à risque et les patients qui doivent faire l’objet d’une attention particulière.

1 Pour qui est-ce ? – Une jeune femme : Bonjour, vous avez de quoi faire des inhalations ? –Le pharmacien : C’est pour vous j’imagine. Vous avez l’air d’être bien enrhumée ! –Oui, et aussi pour mon fils de six ans qui n’est pas très en forme ! En inhalation, les huiles essentielles diluées dans un bol d’eau bouillante libèrent une grande quantité d’actifs qui agissent directement au niveau des voies respiratoires. A cause de cette action très puissante, elles sont contre-indiquées avant l’âge de 12 ans, ainsi qu’en cas d’antécédents de convulsions (fébriles ou non). Il faut donc systématiquement s’informer sur le destinataire et mettre en garde des risques de brûlures et ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...