Le Moniteur des pharmacies n° 3145 du 06/10/2016
 

Expertise

Questions de comptoir

NATHALIE ROBERT-CUNRATH 


réponse Les traitements de chimiothérapie sont très lourds à supporter, notamment pour le foie. Avant la première cure, le pharmacien pourra proposer de réaliser un drainage hépatique homéopathique (boldo, cynara…) ou phytothérapique (chardon-Marie, artichaut…) afin de préparer au mieux le système hépatobiliaire aux futures sollicitations par les agents anticancéreux. Un régime d’épargne hépatique peut en même temps être conseillé : suppression des matières grasses, réduction de la consommation d’alcool, suppression des produits laitiers… On pourra aussi proposer des complexes homéopathiques et/ou des médicaments de phytothérapie pour soutenir les fonctions hépato-biliaires et prodiguer les conseils adaptés en cas de survenue d’effets secondaires digestifs (éviter les aliments à forte odeur, les aliments épicés...) afin d’éviter à tout prix une perte de poids qui pourrait être synonyme de perte de chance pour le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...