Le Moniteur des pharmacies n° 3145 du 06/10/2016
 

Expertise

Autour du médicament

YOLANDE GAUTHIER  


D’après les résultats d’une étude parue dans Diabetes Care, l’analyse combinée de 3 essais évaluant l’efficacité et la sécurité cardiovasculaire de la saxagliptine (Onglyza), l’alogliptine (Vipidia, non commercialisé en France) et la sitaglitptine (Januvia) montre que l’incidence de pancréatite aiguë est significativement plus élevée sous gliptine que sous placebo. Le surrisque calculé est de 79 %. Le risque absolu reste toutefois faible. Les chercheurs attendent un ou deux cas de pancréatite aiguë sur une période de deux ans, pour 1 000 patients traités par gliptine. Egalement surveillé, le risque de cancer du pancréas n’est pas confirmé. L’ANSM, en mars 2016, n’avait pas trouvé d’association causale entre traitement par incrétinomimétique et cancer du pancréas, malgré la mise en place d’un suivi plus long «   ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...