Le Moniteur des pharmacies n° 3145 du 06/10/2016
 

Expertise

Autour du médicament

YOLANDE GAUTHIER 


L’étude sur les enfants des femmes elles-mêmes exposées in utero au diéthylstilbestrol (DES) a montré l’absence d’augmentation notable d’anomalies génitales chez les filles de 3e génération, une augmentation des hypospadias chez les garçons, un décuplement du taux d’enfants infirmes moteurs cérébraux lié probablement à la fréquence élevée des naissances prématurées (24 %). D’autres signaux d’alerte viennent d’être révélés par la revue Thérapie : augmentation du nombre d’atrésies de l’œsophage, de fentes labiales, d’anomalies de l’appareil musculosquelettique, du système cardiovasculaire. Des signaux qui incitent à poursuivre les recherches. §

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...