Le Moniteur des pharmacies n° 3144 du 24/09/2016
 

MAÎTRISE DES DÉPENSES DE SANTÉ

Temps Forts

Enjeux

LOAN TRANTHIMY 

Pour la cinquième année consécutive, les officinaux devront faire face à des économies drastiques prévues dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) 2017. Au grand dam des représentants des pharmaciens qui réclament au gouvernement un signal fort qui tarde à venir.

le miracle n’a pas eu lieu. Malgré les alertes répétées adressées par les syndicats de pharmaciens depuis plusieurs mois, Marisol Touraine n’a pas changé ses habitudes. Comme en 2016, les efforts d’économies contenus dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale 2017 (PLFSS) vont peser sur le secteur pharmaceutique, dont l’officine. Sur les 4,4 milliards d’économies que devra réaliser l’assurance maladie, 940 millions d’euros proviennent directement des produits de santé. Cette somme comprend la baisse du prix des médicaments princeps et des dispositifs médicaux, la promotion et le développement des génériques ou encore les biosimilaires. Quels médicaments sont concernés par ces baisses de prix ? Si la ministre de la Santé reste silencieuse sur cette question, elle charge néanmoins le Comité économique des produits de santé (CEPS), dans sa ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...