Le Moniteur des pharmacies n° 3144 du 24/09/2016
 

Edito

Edito

PAR PILLO


et je m’appelle Pillo. Pour l’instant, je ne porte ni blouse, ni costume. Non, je ne milite pas pour la pratique du naturisme en plein air à Paris. Je suis un robot. Et je pourrais bien me substituer aux pharmaciens d’officine, selon les auteurs de l’étude « Le marché français des objets connectés santé. Quelles perspectives à l’horizon 2020 ? »*. Imaginez. Un patient souffrant d’une pathologie chronique renouvellerait son ordonnance par Internet, serait livré à domicile et bénéficierait si nécessaire d’un service on line de préparation des doses à administrer. Via les possibilités offertes par la télémédecine, une équipe médicale distante assurerait en parallèle le suivi des traitements, étant appelée ou alertée par le dispositif. Vous voyez bien que, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...