Le Moniteur des pharmacies n° 3143 du 17/09/2016
 

Vous avez la parole

Vous avez la parole

PROPOS RECUEILLIS PAR FRANÇOIS POUZAUD 

La désertification médicale serait-elle propice à une évolution de votre métier vers de nouveaux services ?

OUI L’intensification de la désertifi-cation médicale peut effecti-vement conduire les pharmaciens d’officine à acquérir de nouvelles compétences pour pouvoir réaliser de nouveaux services. C’est une opportunité pour mieux utiliser notre diplôme qui jusqu’ici a été sous-exploité. On va sortir du cadre où le médecin est donneur d’ordres et le pharmacien simple exécutant. Ces nouveaux services ne seront qu’une partie de la réponse au problème de la désertification médicale car le pharmacien ne pourra pas tout faire en lieu et place du médecin. Ces services peuvent porter par exemple sur les soins de premiers recours. La question d’après, c’est : pour quelle rémunération ? Il faut être rémunéré à l’acte, immédiatement après sa réalisation. Il n’est pas question d’attendre un an avant ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...