Le Moniteur des pharmacies n° 3142 du 10/09/2016
 

Expertise

Questions de comptoir


On trouve actuellement, surtout dans les magasins bio mais aussi en parapharmacie, des compléments alimentaires à base de maïtaké, de shitaké (lentin du chêne) ou le reishi (Ganoderma lucidum) prescrit par des médecins depuis des années sous le nom de Ganodermax, par exemple. Ces trois champignons, vendus sous forme de poudre de mycélium ou de sporophore, ou d’extrait concentré en ampoule, contiennent des polysaccharides. Ils agissent surtout sur les défenses immunitaires et peuvent être recommandés dans les pathologies hivernales. Ils ont d’autres effets : hypoglycémiant, hypocholestérolémiant, hypotenseur, antiagrégant plaquettaire… dont il faut tenir compte dans les traitements. Il n’est pas recommandé de les utiliser en cas de saignements (ulcères par exemple) ou dans les maladies auto-immunes. Le shitaké par exemple, a des interactions avec bon nombre de médicaments : anticoagulants, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...