Le Moniteur des pharmacies n° 3142 du 10/09/2016
 

RECHERCHE

Temps Forts

Enquête

MATHIEU NOCENT  

Traiter une tumeur en fonction de la mutation génétique la caractérisant est un champ de recherche de plus en plus investi. Malgré quelques débuts prometteurs, l’efficacité de cette approche thérapeutique reste encore à démontrer.

Le génome des cellules cancéreuses est constitué de mutations constitutionnelles et de mutations acquises. Moins de 10 % des cancers présentent une forme héréditaire c’est-à-dire faite de mutations constitutionnelles. Les 90 % restants présentent des mutations acquises qu’il est maintenant possible de caractériser rapidement. Les identifier permet en premier lieu de préciser le diagnostic et le pronostic de la maladie, la nature de ces mutations pouvant jouer un rôle important dans le développement d’un cancer. Une mutation provoquant la surexpression du récepteur HER2 est ainsi retrouvée chez 12 à 20 % des femmes atteintes d’un cancer du sein. Le récepteur HER2 favorisant indirectement la croissance des cellules, sa surexpression risque d’accélérer le processus moral. Caractériser les mutations génétiques acquises permet également de décider de l’utilisation, ou non, de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...