Le Moniteur des pharmacies n° 3142 du 10/09/2016
 

VACCINATION

Expertise

Ouverture

ANNE DROUADAINE 


La société biopharmaceutique française DBV Technologies a annoncé le démarrage d’une étude clinique de phase 1 sur un nouveau patch épicutané de vaccination de rappel contre la coqueluche. Il s’appuie sur la technologie Viaskin et une toxine génétiquement détoxifiée de la coqueluche (rPT). Cette première étude doit apporter une preuve du concept en évaluant la réactivation de l’immunité contre la toxine pertussique. L’objectif de DBV Technologies avec Viaskin rPT est de contrôler la recrudescence de la coqueluche à travers le monde. 40 millions de cas annuels sont dénombrés avec 300 000 enfants qui en décèdent. Avec son mode d’administration original, sans aiguille, ni adjuvant, le patch Viaskin n’en est pas à son coup d’essai. Il fait déjà l’objet de plusieurs études pour traiter différents types d’allergie alimentaire : arachide, lait ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...