Le Moniteur des pharmacies n° 3141 du 03/09/2016
 

Expertise

Autour du médicament

YOLANDE GAULTIER 


Chez les patients hypertendus et coronariens, trop abaisser la pression artérielle augmente le risque d’événement cardiovasculaire. C’est ce qui ressort d’une étude publiée fin août dans The Lancet. Après avoir suivi pendant 5 ans 22 672 patients atteints de maladie coronarienne stable depuis 3 mois, le Dr Vidal-Petiot et ses collègues de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris ont trouvé une augmentation du risque de décès d’origine cardiovasculaire, d’infarctus du myocarde, d’hospitalisation pour insuffisance cardiaque, mais aussi de décès toutes causes confondues, lorsque la pression artérielle est abaissée en dessous du seuil de 120/70. Les auteurs estiment le surrisque à environ 60 % et notent que «   seul le risque d’AVC n’augmente pas lorsque la pression artérielle diminue ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...