Le Moniteur des pharmacies n° 3141 du 03/09/2016
 

Temps Forts

Instantanés


La poursuite d’un traitement par Eligard (acétate de leuproréline) est désormais subordonnée à la réalisation d’un dosage de la testostéronémie tous les 3 mois. Le prescripteur doit mentionner sur l’ordonnance de renouvellement que ce dosage a été réalisé. Ces nouvelles mesures font suite au signalement d’erreurs lors de la préparation, la reconstitution ou l’administration de la solution injectable, compromettant l’efficacité clinique du médicament.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...