Le Moniteur des pharmacies n° 3141 du 03/09/2016
 

Stratégies

Interview

PROPOS RECUEILLIS PAR STÉPHANIE BÉRARD 

Test de grains de beauté, mesure de l’âge des artères, vaccination… Les services déployés par Walgreens Boots Alliance dans le reste de l’Europe pourraient inspirer les officines françaises.

Les pharmaciens français sont-ils plus réticents que leurs confrères européens à s’engager vers les services aux patients ? G.N.Non, mais le contexte réglementaire est quelque peu différent en France. Je crois fortement à l’intérêt de ces services dans les pharmacies. Ce sont des facilitateurs d’accès à la santé : le pharmacien est le seul professionnel disposant d’un doctorat, accessible gratuitement et sans rendez-vous pour un conseil, six jours sur sept. Quand les entretiens pharmaceutiques ont été lancés en France, les officinaux ont répondu positivement, et, aujourd’hui, plusieurs centaines de milliers d’entretiens ont été réalisés. Parmi les pharmaciens européens, lesquels sont les plus engagés dans les services ? Pourquoi ? G.N.Incontestablement, la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...