Le Moniteur des pharmacies n° 3141 du 03/09/2016
 

MALADIES RARES

Temps Forts

Enquête

MATHIEU NOCENT 

Des dizaines de milliers de patients atteints de troubles du développement vivent avec un handicap qui n’a pas de nom. La démocratisation d’outils de séquençage du génome devrait limiter l’insupportable attente du diagnostic.

Atteinte de troubles du développement depuis ses premiers mois, Léna, 7 ans, la fille d’Emilie Bouvier, n’a toujours pas de nom à mettre sur sa maladie. «   Tout bébé déjà, Léna n’avait pas beaucoup de forces. Elle pleurait souvent. On m’a dit de ne pas m’inquiéter. À 6 mois, elle ne tenait pas assise. J’ai commencé à me faire beaucoup de soucis. On m’a dit que chaque enfant avait son propre rythme, que je la comparais trop à son grand frère.   » Léna s’assoit à 17 mois, commence à marcher à 3 ans, au prix de longues séances de psychomotricité. Les médecins suspectent une anomalie du développement d’origine ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...