Le Moniteur des pharmacies n° 3141 du 03/09/2016
 

TRIBUNE

Vous avez la parole

Vous avez la parole

LE CONSEIL DE L’ASSOCIATION FRANÇAISE DES PHARMACIENS CATHOLIQUES


Le projet d’introduire une clause de conscience dans notre code de déontologie a fait peur à certains. Notre code met déjà en avant les principes de respect de toute vie humaine et de dignité de toute personne. Et c’est tant mieux ! Mais en regard des évolutions constatées dans les domaines de la recherche et du soin, n’est-il pas souhaitable d’anticiper certaines situations afin de définir un cadre de référence plus précis qui aiderait à nous déterminer personnellement, après réflexion, dans notre exercice professionnel ? Au vu des analyses des résultats de l’enquête d’opinion lancée par l’Ordre en janvier dernier, deux points forts ne peuvent être négligés  : un tiers des pharmaciens souhaite le renforcement de notre rôle et de notre responsabilité et 85 % des ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...