Le Moniteur des pharmacies n° 3140 du 27/08/2016
 

ÉPILEPSIE

Expertise

Ouverture

ANNE DROUADAINE ET YOLANDE GAUTHIER 


Au 1er trimestre 2015, elles étaient 63 973 femmes en âge de procréer exposées au valproate, 51 512 au premier trimestre 2016. Manifestement, un report des prescriptions s’est opéré suite aux informations de l’ANSM, probablement plus d’ailleurs dans les indications psychiatriques que dans le traitement de l’épilepsie. D’après l’expérience du neurologue Arnaud Biraben exerçant au CHU de Rennes, ce report n’est pourtant pas si simple. Le valproate de sodium est le médicament qui « marche » le mieux dans le traitement de l’épilepsie. En fonction des publications, on retrouve un succès thérapeutique (épilepsie équilibrée sans survenue de crises) de 80 à 90 % avec le valproate (Dépakine, etc.), contre 40 à 70 % avec le lévétiracétam (Keppra) et 17 à 50-60 % avec la lamotrigine (Lamictal). Ainsi, en cas ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...