Le Moniteur des pharmacies n° 3140 du 27/08/2016
 

Cahier 2

Entreprise


LE PROFIL DES PHARMACIES Premier intérêt d’un distributeur automatique, son accessibilité permanente : « Il s’agit d’un nouvel espace de vente, sans limitation horaire et sans nécessité de l’animer avec du personnel », fait valoir Sophie Roussel, directeur marketing et communication d’Alliadis. Si l’on se base sur une amplitude horaire d’ouverture de 70 heures hebdomadaires, il reste près de 100 heures durant lesquelles l’automate peut répondre à des besoins. Pour le client, le service rendu est appréciable et se traduit, pour le pharmacien, par un appoint de chiffre d’affaires. « Contrairement, par exemple, à une croix verte plus lumineuse que celle du voisin, sans intérêt autre, le distributeur automatique est un investissement, non seulement différenciant, mais qui s’auto-amortit », souligne Frédéric Lemaire, responsable commercial de Retinco, qui ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...