Le Moniteur des pharmacies n° 3140 du 27/08/2016
 

Stratégies

Gestion

FRANÇOIS POUZAUD 


1S’interroger sur le montant de l’investissement S’il est de faible montant et se déprécie peu, il peut être autofinancé, si la trésorerie le permet. S’il est de montant élevé et qu’il s’agit de matériels lourds (automate, robot de PDA, mobiliers…) destinés à contribuer durablement à la productivité de l’entreprise, il faut s’interroger sur les capacités d’emprunt de l’officine. 2Les différents modes de financement L’emprunt classique Le crédit permet des déductions fiscales massives en début de période de remboursement, grâce au cumul des intérêts et de l’amortissement des équipements. Mais attention, il peut être refusé en raison d’un endettement global trop élevé. Le crédit-bail ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...