Le Moniteur des pharmacies n° 3140 du 27/08/2016
 

MÉDECINE LIBÉRALE

Temps Forts

Enjeux

PAR FRANÇOIS POUZAUD, ANNE-CHARLOTTE NAVARRO ET LOAN TRANTHIMY - INFOGRAPH IE  FRANCK L’HERMITTE 

Signée le 25   août par trois syndicats de médecins libéraux sur cinq, la nouvelle convention médicale comporte plusieurs mesures qui auront sans nul doute des répercussions sur l’exercice officinal.

Le nouveau texte de 130 pages qui va régir les relations conventionnelles entre les médecins libéraux et l’Assurance maladie pour les cinq prochaines années est loin d’être révolutionnaire. Mais certaines dispositions ne sont pas sans conséquences pour les pharmaciens. Sous la forme d’aides forfaitaires, les médecins généralistes sont appelés à améliorer la coordination des soins au sein des équipes de soins de proximité. Ils sont chargés de centraliser les informations produites par tous les autres professionnels de santé pour un même patient, d’établir une fiche de synthèse ou encore de tenir à jour le dossier médical partagé. Pour faciliter ce travail de coordination, la convention médicale instaure une rémunération spécifique appelée forfait structure, de 4 620 euros maximum par praticien (soit 130 millions d’euros au total). Une aide qui ne sera versée ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...