Le Moniteur des pharmacies n° 3139 du 20/08/2016
 

Stratégies

Portrait

FRÉDÉRIC THUAL 

Grâce à l’action des polyphénols contenus dans la vigne, Jérôme Bretaudeau et Benjamin Bellet ont lancé la gamme de cosmétiques bio Sarmance, élaborée à partir des sarments et des fleurs de vigne du Muscadet… et rêvent à un destin à la Caudalie. Itinéraire bis.

C'est le fruit d'une belle rencontre, celle de Jérôme Bretaudeau, vigneron depuis vingt-cinq ans et créateur du domaine de Bellevue à Gétigné (Loire-Atlantique) et de Benjamin Bellet, un spécialiste du marketing. Les deux hommes auraient pu passer l'un à côté de l'autre, mais la greffe a pris autour d'une idée : la nécessité de mettre en valeur la qualité des vignes bio. «   De la documentation sur le “melon de Bourgogne” — cépage utilisé pour le Muscadet – nous a interpellée, car elle indiquait que des polyphénols se révélaient avec la montée de sève. A quelle concentration ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...