Le Moniteur des pharmacies n° 3139 du 20/08/2016
 

Expertise

Dialogue

NATHALIE BELIN 

Les mycoses vaginales font partie des infections génitales les plus fréquentes. Gênantes, mais le plus souvent bénignes, elles relèvent généralement d’une prise en charge à l’officine. Point complet en 5 questions.

1  Pour qui est-ce ? Une femme de 35 ans : Je voudrais une crème contre des démangeaisons au niveau de la vulve. Le pharmacien : C’est pour vous ? – Non, c’est pour ma fille de 4 ans. Elle se gratte et se plaint de douleurs en urinant. Une vulvite simple est très fréquente chez la petite fille âgée de 2 à 6 ans. Elle est due, le plus souvent, à des erreurs d’hygiène ou à une oxyurose (présence d’un prurit anal associé). Les mycoses sont exceptionnelles avant la puberté. Une bandelette urinaire élimine une infection urinaire, principal diagnostic différentiel. Le traitement est symptomatique (gel nettoyant doux, éventuellement savon antiseptique de 3 à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...