Le Moniteur des pharmacies n° 3139 du 20/08/2016
 

Expertise

Autour du médicament

ANNE DROUADAINE 


Suite à de nouveaux cas d’effets indésirables graves, certains d’issue fatale, liés à un surdosage en colchicine, l’ANSM a effectué un rappel concernant la molécule et son schéma posologique. Ce médicament à marge thérapeutique étroite est notamment indiqué dans le traitement et la prévention de la crise de goutte. La dose maximale par prise est de 1 mg. La dose journalière peut aller jusqu’à 3 mg en cas de prise en charge tardive d’un accès aigu et pour le premier jour de traitement seulement (2 mg maximum pour les 2e et 3e jours de traitement). Lors de la délivrance, le pharmacien doit déceler d’éventuelles contre-indications (insuffisance rénale ou hépatique sévère) et interactions médicamenteuses (contre-indication avec la pristinamycine et les macrolides, sauf la spiramycine). Informer les patients des premiers signes de surdosage est primordial ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...