Le Moniteur des pharmacies n° 3136 du 02/07/2016
 

GROSSESSE

Expertise

Autour du médicament

YOLANDE GAUTHIER 


Une étude espagnole publiée dans l’International Journal of Epidemiology remet en cause l’innocuité du paracétamol chez la femme enceinte. Elle a inclus 2 644 couples mère-enfant. Plus de 40 % des futures mères ont déclaré avoir pris du paracétamol. Elles ont été classées en 3 groupes selon la fréquence d’utilisation : jamais, sporadique (au cours d’1 ou 2 trimestres) et persistante (au cours des 3 trimestres). Aucune information sur les doses ni la durée des prises n’est disponible. Les chercheurs ont ensuite testé et évalué le développement neuropsychologique des enfants jusqu’à 5 ans. Les enfants exposés in utero présentaient plus de symptômes du spectre autistique et de signes d’hyperactivité que les non exposés, en particulier les garçons, mais sans augmentation du nombre de cas diagnostiqués. «   ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...