Le Moniteur des pharmacies n° 3135 du 02/07/2016
 

Expertise

Phytothérapie

ANNE-HÉLÈNE COLLIN 

Les aldéhydes aromatiques, dont le cinnamaldéhyde, le cuminaldéhyde et le benzaldéhyde, possèdent des propriétés et une toxicité similaires aux phénols, autre famille à noyau benzénique. Avec le risque allergique en plus.

PROPRIÉTÉS Anti-infectieuses puissantes, à large spectre. Le cinnamaldéhyde, aldéhyde aromatique le plus étudié, est l’une des molécules les plus actives sur les bactéries, les virus, les mycètes (dont Aspergilus et Candida albicans) et les parasites (protozoaires, métazoaires et amibes). Toniques générales, stimulantes du système nerveux sympathique. Immunostimulantes. Spasmolytiques. Propriétés spécifiques : – le cinnamaldéhyde est également connu comme tonique sexuel et aphrodisiaque ; – il présente une activité antiagrégante plaquettaire ; – le cuminaldéhyde est calmant, sédatif, analgésique et psychotrope ; il est aussi régulateur des menstruations ; – le benzaldéhyde serait antitumoral. INDICATIONS Les HE à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...