Le Moniteur des pharmacies n° 3135 du 02/07/2016
 

MAILLAGE

Temps Forts

Enjeux

LOAN TRANTHIMY AVEC FRANÇOIS POUZAUD 

La tendance au regroupement des communes ouvre la voie aux mouvements d’officines et bouscule la règle des quotas à l’installation. Mais les agences régionales de santé veillent au maintien de l’équilibre du réseau.

Michel Caillaud exerce à Aubevoye, une commune située dans le département de l’Eure (Normandie) qui s’est regroupée avec Villers-sur-le-Roule et Sainte-Barbe-sur-Gaillon pour devenir depuis le 1ᵉʳ janvier 2016 une « commune nouvelle » du Val d’Hazey. «   Dans le nouveau découpage communal, on compte déjà deux pharmacies. Si le recensement montre que le nouveau quota d’habitants permet la création ou le transfert d’une troisième pharmacie, c’est là que les problèmes vont commencer   », témoigne ce conseiller du président de l’UNPF. Aujourd’hui, cette situation n’est pas isolée. La loi de 2010, confortée par la loi NOTRe (loi du 7 août 2015 portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République) ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...