Le Moniteur des pharmacies n° 3134 du 25/06/2016
 

LE VOTE DE LA SEMAINE

Vous avez la parole

Vous avez la parole

PROPOS RECUEILLIS PAR FRANÇOIS POUZAUD  


OUI Cette revalorisation va dans le bon sens pour essayer d’enrayer la désertification médicale. Une des causes de l’exode des médecins est leur faible rémunération qui n’attire pas les jeunes diplômés. A Triel, cette année, deux généralistes sont partis et n’ont pas été remplacés. Il n’en reste que six pour une commune de 14 000 habitants. Dans trois ans, il ne devrait plus en rester que deux, si personne ne reprend la suite. Il y a bien eu une tentative de création de maison de santé sous l’égide de l’URPS médecins puis de la mairie, mais le projet est en train de tomber à l’eau en raison des prix élevés du foncier, du fait de l’absence de terrains à vendre sur ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...