Le Moniteur des pharmacies n° 3134 du 25/06/2016
 

Expertise

Phytothérapie

CHANTAL OLLIER 

Aux temps de la «   Théorie des signatures   » (jusqu’au XV e s.), les fleurs bleues, symboles d’une vue transparente, étaient utilisées pour traiter les affections oculaires. Cet usage ne s’est pas démenti pour le bleuet et justifie son autre appellation de «   casse-lunettes   ».

DESCRIPTION Le bleuet s’est répandu dans toutes les régions tempérées du monde en suivant la progression des cultures de céréales. Il régresse avec l’utilisation des produits phytosanitaires. Plante annuelle ou bisannuelle, sa tige légèrement cotonneuse, rameuse, porte des feuilles inférieures pennatiséquées et des feuilles supérieures linéaires. Les capitules floraux solitaires à l’extrémité des tiges, d’un bleu intense, comprennent des fleurs en forme de cornet, rayonnantes et stériles à la périphérie et des fleurs tubuleuses hermaphrodites au centre. Ils sont entourés d’un involucre de bractées. COMPOSITION Lactones sesquiterpéniques dont la cnicine à goût amer. Polysaccharide galacturonique. Coumarines : scopolétol, ombelliférone. Polyines. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...