Le Moniteur des pharmacies n° 3134 du 25/06/2016
 

Expertise

Formation

ANNE-GAËLLE HARLAUT 

Transmise par piqûre de tique, la borréliose de Lyme peut provoquer à plus ou moins long terme des signes cliniques très polymorphes et potentiellement graves. Protection, surveillance et traitement antibiotique dès les premiers signes sont les mesures à faire adopter.

De quoi s’agit-il ? La maladie de Lyme est une infection due à une bactérie du genre Borrelia. Elle est transmise par piqûre de tique infectée. Le risque de transmission augmente avec le temps de contact cutané (maximal entre la 48e et la 72e heure du repas sanguin) et le taux d’infestation des tiques (5 à 20 % selon les régions). L’incidence en France, sans doute sous-évaluée, est estimée à 43 cas/an pour 100 000 habitants avec des disparités régionales (maximale en Alsace). Quels sont les signes cliniques ? Phase primaire ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...