Le Moniteur des Pharmacies n° 3133 du 18/06/2016
 

TESTS DE GROSSESSE

Stratégies

MARCHÉS

Chloé Devis

Face à la nouvelle concurrence de la GMS, le circuit officinal remonte peu à peu la pente, en affichant en 2015 une diminution des ventes moins importante qu’en 2014. Les pharmacies le savent : c’est sur le prix qu’elles doivent se battre.


L’ouverture du monopole des tests de grossesse à la GMS, début 2014, a impacté les ventes en officine. C’est pourtant mieux en 2015 qu’en 2014, où elles avaient chuté de 5,2 % en volume et de 16,4 % en valeur.Spécificités de qualité à l’officine Face au bulldozer Leclerc et ses tests à moins de un euro, les marques se relèvent peu à peu. Leader historique en valeur et en volume, Clearblue (Procter & Gamble) appuie sur sa notoriété et une panoplie de références avec des fonctionnalités spécifiques, dont il n’existe pas d’équivalent en GMS, comme son modèle digital qui date le début de la grossesse, ou sa référence Clearblue Plus dotée d’une tige deux fois plus large. Son concurrent, Suretest (laboratoire Cooper), affiche un positionnement intermédiaire avec un prix public moyen de 5euros ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...