Le Moniteur des Pharmacies n° 3133 du 18/06/2016
 

Expertise

FORMATION

Domitille Darnis

Sucres lents ou rapides, glucides simples ou complexes…Ces différents termes, classant les aliments glucidiques selon leur absorption et leur structure chimique, sont aujourd’hui délaissés au profit de la notion d’index glycémique.


De quoi s’agit-il ? • L’index glycémique (IG) d’un aliment, exprimé en pourcentage, correspond à l’élévation de la glycémie qu’il induit, rapportée à celle d’une portion d’un aliment de référence contenant le même poids de glucides. Selon les tables, il s’agit, soit d’une solution de glucose, soit du pain blanc. • L’IG permet de connaître le pouvoir glycémiant d’un aliment. Plus l’IG est faible, plus la réponse glycémique est étalée dans le temps. La sécrétion d’insuline est alors basse, évitant le stockage du glucose sous forme de graisse. Quelle est la classification ? • Les aliments sont classés selon leur pouvoir hyperglycémiant : de faible (IG 

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...