Le Moniteur des Pharmacies n° 3132 du 11/06/2016
 

DEMOGRAPHIE MEDICALE DECLINANTE

Temps forts

FOCUS

Loan Tranthimy

Pour faire face à une baisse inexorable du nombre de médecins généralistes, l’Ordre des médecins preconise de valoriser certaines missions remplies par les pharmaciens. A défaut de revenir sur la liberté d’installation.


La démographie des médecins généralistes décline, comme le révèle l’atlas annuel de l’Ordre national des médecins. En 2016, près de 89 000 généralistes sont inscrits au tableau de l’Ordre, soit 8 500 de moins qu’en 2007. Ils pourraient n’être que 81 000 dans 9 ans. Cette chute continuerait jusqu’en 2020, voire 2025, « pour se traduire par la perte d’un médecin généraliste sur quatre durant la période 2007-2025 », signale Jean-François Rault, président de la section santé publique et de la démographie médicale de l’Ordre national des médecins. « La densité moyenne de 132,1 médecins généralistes pour 100 000 habitants pourrait être suffisante si les médecins étaient mieux répartis. Où cela devient gênant, ce sont les zones où la population vieillissante augmente et le nombre de médecins qui s’effrondre, comme dans la Nièvre ou dans l’Yonne », ajoute-t-il ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...