Le Moniteur des Pharmacies n° 3130 du 28/05/2016
 

Cahier Formation

IATROGÉNIE


CAS 1 EFFETS INDÉSIRABLES« Un stick à lèvres, s’il vous plaît  » JULES, 19 ANS, vient renouveler son ordonnance d’isotrétinoïne (Curacné 20 mg). Souffrant d’une acné sévère, il a débuté le mois dernier ce nouveau traitement instauré par son dermatologue. Jules demande également un stick à lèvres et en profite pour faire part de son désarroi à son pharmacien : « J’ai les lèvres complètement desséchées. En plus, j’ai toujours autant de boutons, voire plus ! Si ça continue je vais arrêter le traitement. ».Analyse du cas • L’isotrétinoïne induit une atrophie de la glande sébacée. Or, le sébum participe avec l’eau extracellulaire et la sueur à la constitution du film hydrolipidique de surface s’opposant à la perte en eau de l’épiderme. La réduction de la production de sébum est donc à l’origine de sécheresses labiales (chéilites), cutanées, vaginales et ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...