Le Moniteur des Pharmacies n° 3130 du 28/05/2016
 

Temps forts

INSTANTANÉS

L. Tranthimy*, Y. Gauthier**, A. Drouadaine***, Y. Gauthier****, L. Lefort*****


La Haute Autorité de santé (HAS) estime que le dépistage du cancer du poumon chez les fumeurs n’est pas possible ni utile aujourd’hui. Aucun repère précis ne permet d’identifier les fumeurs à haut risque. Le scanner thoracique génère trop de faux positifs. Les possibilités de traitement sont restreintes et la maladie d’évolution rapide. Les bénéfices du dépistage sur la réduction de la mortalité n’étant pas établis, la HAS insiste plutôt sur l’intensification de la lutte contre le tabagisme et appelle à une vigilance particulière face à des signes cliniques laissant suspecter un cancer pulmonaire.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...