Le Moniteur des Pharmacies n° 3129 du 21/05/2016
 

Édito

Laurent Lefort


Et si on avait tout faux ? Alors même que rester champion du monde du « tout gratuit » n’est plus une position tenable, nous sommes quelques-uns à penser qu’il ne sera pourtant pas facile de faire payer les patients pour les services actuels ou à venir proposés en officine. Une enquête menée dans 1 126 officines auprès de 50 000 patients et dévoilée le 12 mai dernier lors du colloque Pharma Système Qualité livre une vision substantiellement différente. Tests de dépistage, rendez-vous personnalisés de prévention ou de suivi de leur traitement, livraisons ou réalisation de piluliers… Entre un tiers et la moitié des clients intéressés par ce type de prestation se déclarent prêts à y contribuer financièrement. Et, plus éloquent encore, les moins de 35 ans, les seniors de demain donc, qui représentent déjà près ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...