Le Moniteur des Pharmacies n° 3129 du 21/05/2016
 

QU’EST-CE QUE JE RISQUE SI…

Stratégies

VOS DROITS

Anne-Charlotte Navarro

Marie souhaite embaucher un préparateur. Mais elle ne veut pas « heurter » sa clientèle. Son salarié idéal est impérativement un homme. Et il doit parler russe. Peut-elle pour autantécarter les autres candidatures ?


Titulaire d’une pharmacie située dans un quartier huppé, Marie souhaite recruter un salarié qui saura parfaitement s’intégrer à sa typologie de clientèle. Elle ne veut pas subir le même sort que Christophe, son confrère, qui avait vu son chiffre d’affaires chuter suite, selon lui, à « un mauvais recrutement ». Elle souhaite que le nouveau salarié parle russe pour répondre plus efficacement aux demandes de certains clients. Le candidat idéal pour Marie est un homme, pour éviter les absences en raison des enfants.Marie a-t-elle le droit de formuler ces demandes particulières ?Il y a discrimination à l’embauche, selon le Code du travail (art. L. 1132-1), quand un candidat est écarté d’une procédure de recrutement en raison : « de son origine, de son sexe, de ses mœurs, de son orientation ou identité sexuelle, de son âge, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...