Le Moniteur des Pharmacies n° 3129 du 21/05/2016
 

JEUNES DIPLÔMÉS

Temps forts

ENJEUX

Magali Clausener

Malgré une hausse des effectifs enregistrés en 2015, le taux d’évaporation des jeunes diplômés de 32,8 % inquiète l’Ordre. Et pose naturellement la question de l’attractivité du métier. Combien de temps va-t-il encore falloir attendre avant la parution des textes censés donner une visibilité sur l’exercice futur ?


En 2015, 74 754 pharmaciens sont inscrits à l’Ordre, selon le bilan démographique annuel de l’Ordre présenté le 19 mai. Ce qui représente une croissance de 0,35 %. Pour autant, l’Ordre a enregistré une baisse de 6,1 % des nouvelles inscriptions (2 324) par rapport à 2014. Le taux d’évaporation des jeunes diplômés(1) atteint en effet 32,8 %, soit une hausse de 5 points par rapport à 2014. Concrètement, 1 015 jeunes diplômés ne se sont pas inscrits. Une déperdition qui ne fait pas l’affaire de l’Ordre.Pour savoir ce que deviennent ces jeunes diplômés, l’instance ordinale a mené l’enquête auprès de jeunes ayant terminé leur 6e année d’études. Sur les 540 répondants, près de 69 % n’ont pas encore soutenu leur thèse et 12 % sont en cours d’inscription à l’Ordre. Sur les 102 autres jeunes, 30 % exercent dans ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...