Le Moniteur des Pharmacies n° 3129 du 21/05/2016
 

Temps forts

INSTANTANÉS

L. Tranthimy*, A. Drouadaine**, Y. Gauthier***, A.-C. Navarro****, L. Lefort*****


Le décret du 11 mai 2016, paru au Journal officiel le 13 mai 2016, précise la procédure de sanction en cas de non dépôt d’un agenda d’accessibilité programmé (Ad’ap). Cette formalité était à réaliser pour le 27 septembre 2015.Si le pharmacien ne l’a pas fait, l’administration lui demandera de se justifier dans le mois suivant l’envoi du courrier. En cas d’absence de réponse ou de justificatifs non probants, il sera mis en demeure de produire, dans les deux mois, les éléments nécessaires. A défaut, une sanction pécuniaire de 1 500 euros s’appliquera.Dans le cas où le pharmacien n’a pas respecté la programmation de travaux prévue par son Ad’ap, l’administration engagera une procédure de constat de carence débouchant sur une sanction pécuniaire évaluée par la commission d’accessibilité.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...