Le Moniteur des Pharmacies n° 3128 du 14/05/2016
 

AVASTIN

Expertise

AUTOUR DU MÉDICAMENT

Yolande Gauthier


Entre le 1er septembre 2015 et le 30 avril 2016, 631 doses d’Avastin (bévacizumab) ont été administrées à 228 patients dans le cadre de la recommandation temporaire d’utilisation (RTU) pour le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l’âge. Soit seulement une injection intravitréenne sur 600 pratiquées en France. Les Hospices civils de Lyon et l’hôpital Cochin-Hôtel-Dieu à Paris réalisent la quasi-totalité des injections La RTU d’Avastin est donc très peu utilisée. Ce constat a été dressé par le Pr Laurent Kodjikian lors du congrès de la Société française d’ophtalmologie (Paris, 7 au 10 mai 2016). Outre le fait que le prescripteur doive juger le recours à Avastin indispensable pour le patient, le spécialiste avance plusieurs raisons pour expliquer le peu de succès de la RTU : obligation de détailler la RTU au patient, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...